Décès d’un proche, les étapes à réaliser avant les obsèques

Décès d’un proche, les étapes à réaliser avant les obsèques 

Outre l’organisation des obsèques, le décès d’un proche est également synonyme de démarches à mettre en œuvre. Celles-ci sont à réaliser selon un calendrier bien précis. Alors certaines formalités sont à réaliser dans les 24 heures suivant le décès, d’autres peuvent intervenir seulement après les obsèques et jusqu’à 6 mois après le décès (notamment la succession).  

Choisir une entreprise de pompes funèbres dans les plus brefs délais permettra à la famille de se soulager de certaines de ces étapes obligatoires.  

Pour vous aider à y voir plus clair, voici un calendrier des démarches ayant lieu avant la cérémonie d’obsèques.  

Les démarches à réaliser dans les 24 heures après le décès 

La première chose à faire dans le cadre d’un décès est de faire constater la mort par un médecin, excepté si le décès intervient dans un établissement de santé (hôpital, maison médicalisée privée, EPHAD, etc.). Dans une telle situation, le personnel médical s’en occupe, y compris la déclaration de décès en mairie. 

Ainsi, en cas de décès à domicile, la famille doit appeler un médecin, le SAMU ou encore le SMUR. Le médecin établira alors un certificat médical de décès qui doit ensuite être déposé à la mairie afin de déclarer officiellement le décès. Pour cela, certains documents seront nécessaires, comme la pièce d’identité du déclarant, le livret de famille du défunt ou sa carte d’identité, un extrait d’acte de naissance, etc., et le certificat médical de décès. 

En retour, la famille se voit délivrer un acte de décès. 

Enfin, la famille doit assurer le transfert du corps si nécessaire, c’est-à-dire sa conservation dans un lieu de repos dans l’attente des obsèques (chambre mortuaire de l’hôpital ou de la maison de retraite, chambre funéraire privée dans un funérarium, etc.). Il faut savoir qu’il est possible de conserver le corps au domicile du défunt. Cependant, si transfert il y a, celui-ci doit intervenir dans les 48 heures à compter de l’heure du décès. 

Les démarches à réaliser avant les obsèques (6 jours maximum après le décès) 

Tout d’abord, précisons que les obsèques doivent intervenir dans un délai minimum de 24 heures après le décès et de 6 jours au plus tard. Durant ce laps de temps, la famille doit donc choisir une entreprise de pompes funèbres afin que celle-ci se charge de l’organisation des funérailles qu’il s’agisse d’une crémation ou d’une inhumation. 

Pour cela, il convient en premier lieu de vérifier si un contrat d’obsèques a été souscrit par le défunt. Ce document peut prévoir l’intégralité des modalités d’organisation des obsèques y compris le service funéraire choisi. Dans un tel cas, la famille doit respecter les dernières volontés du défunt. 

Si ce n’est pas le cas, voici quelques adresses de pompes funèbres présentes dans le Var :  

  • les Pompes Funèbres du Var-Est à Fréjus ; 
  • les Pompes Funèbres de France à la Valette-du-Var ; 
  • VarAzur Funéraire (Pompes Funèbres Maximoises) à Sainte-Maxime. 

En parallèle de toutes ces formalités, la famille doit également prévenir tous les proches du défunt ainsi que les organismes sociaux et autres services privés (assurances, banques, caisse de retraite, Assurance maladie, employeur, etc.). 

(Crédit photo : iStock)

vous souhaitez plus d'informations ?

Si vous êtes un professionnel du funéraire, n’hésitez pas à nous contacter.